CALENDRIER
LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
PRÉSENTATION > MOUVEMENTS

C'est dans un contexte difficile, sur l'idée d'un homme, Pierre François, qu'ont été conçus les Francas.

Cependant, les Francas ne sont pas seulement le fruit d'une période dramatique de l'histoire. Leur création s'inscrit aussi dans une évolution :

- d'une part, la connaissance de l'enfant est en progrès ;
- d'autre part, depuis plusieurs décennies, le scoutisme, l'éducation nouvelle et l'éducation populaire enrichissent considérablement l'action éducative et la réflexion sur l'éducation.

Le projet des Francas s'inspire de cet héritage. D'autant plus que les premiers responsables du Mouvement sont des militants issus des Éclaireurs et des Éclaireuses de France, des Ceméa, de la Coopération à l'école, du Mouvement Freinet, du Groupe français d'Éducation nouvelle, de la Ligue de l'Enseignement, etc.

Les Francas sont des héritiers ; ils ont profité d'un patrimoine, qu'ils n'ont, depuis, cessé d'enrichir.

C'est Pierre François qui est à l'origine du "Grand Mouvement". Ingénieur agronome, Commissaire Général adjoint des Éclaireurs de France et Président du patronage laïc de Vichy, il a notamment déclaré :

"Les Éclaireurs et les Éclaireuses du fait même de leurs exigences, ne pouvaient toucher qu'une partie de la population enfantine. [...] Il existait à l'époque (dans les années trente) ce que l'on appelait "les patronages laïcs" et j'étais Président de celui de Vichy. Les dévouements ne manquaient pas, mais les moyens étaient très limités et les méthodes pédagogiques encore hésitantes… C'est à cette époque, juste avant la guerre, que j'avais pensé à la nécessité d'une rénovation des patronages laïcs. [...] Le seul moyen d'offrir à ces enfants des loisirs à la fois attirants et éducatifs, est la création d'un vaste mouvement de jeunesse où se trouvent pratiquées les diverses activités susceptibles de capter leur intérêt."

Le "Grand Mouvement" a été conçu en août 1943 à Chamarges (Drôme) où se déroulait le 18ème capi-route des Éclaireurs de France.

Profitant de celui-ci, Pierre François, invite quelques militants Ceméa et des auberges de Jeunesse à se joindre aux EDF.

Il leur soumet l'idée d'un Grand Mouvement. L'idée approuvée, le projet s'élabore… (1942-1943), comme celui dans lequel ils sont nés (novembre 1944) ont inévitablement pesé sur leurs fondements ; l'occupation, la guerre et les atrocités nazies ont généré des aspirations qui s'expriment dans les premiers mots d'ordre : santé, franchise, union, république, France, paix.

Les Francas ont :

- Un champ d’action : l’action éducative dans le temps libre des enfants et des adolescents – les loisirs éducatifs ;
- un champ de revendication et de mobilisation : l’éducation ;
- pour une perspective : "l'Homme et le Citoyen le plus libre possible dans la société la plus démocratique possible".

Les Francas se revendiquent de l’Education populaire. Le parti pris de conduire l’action éducative à partir de formes collectives d’accueil et d’animation des enfants et adolescents, est en conformité avec la conception qu’ils ont du "vivre ensemble" et constitue le moyen qui en facilite son apprentissage.

Participer à l’éducation par l’action éducative, ne peut s’envisager sans avoir préalablement exprimé l’idée que l’on se fait de l’Homme et des relations sociales dans lesquelles il est appelé à se projeter. Cela suppose, a minima, l’expression d’une perspective globale de société. Quatre exigences caractérisent, pour les Francas, cette perspective:

- Une démocratie fondée sur le respect et la mise en œuvre des Droits de l’Homme et du citoyen
- Une économie au service de l’Humain
- Une société tournée vers l’avenir et porteuse de progrès pour tous les hommes
- Une société qui considère l’Éducation comme moteur de développement et de progrès Humain

"Avec les enfants et les jeunes, vers l'Homme le plus libre et le plus responsable possible dans la société la plus démocratique possible."

Faire partager cette ambition et construire progressivement et concrètement la "Place de l'Enfant" avec tous ceux que cela concerne, tel est le projet Francas, fondé sur des valeurs telles que l'humanisme, la démocratie, la liberté, la solidarité, la laïcité, la paix...



Vous trouverez ci-dessous, les documents relatifs aux mouvements des Francas de l'hérault :

Avec les enfants et les jeunes, ensembles pour l’éducation