CALENDRIER
LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
PRÉSENTATION > MOUVEMENT
Un Mouvement - Une Fédération - Une Association
Les Francas ont pour but de regrouper l'ensemble des personnes physiques et morales qui se proposent d'organiser, de promouvoir et de développer les actions éducatives durant le temps libre des enfants et des jeunes en référence aux principes qui fondent la République française.

Les Francas sont indépendants, idéologiquement, structurellement et financièrement de toute organisation politique ou syndicale.

- Ils se réfèrent à la laïcité, fondée sur des principes d'égalité, de solidarité et de démocratie.

- dans les travaux du Comité Directeur qui se réunit 4 ou 5 fois dans l'année et qui est composé de membres élus lors de l'Assemblée Générale. Ce Comité Directeur élit le Bureau (Président, Secrétaire Général, Trésorier...). Il suit et décide du fonctionnement de l'association et vérifie la mise en œuvre des orientations, contrôle la bonne gestion des différentes opérations...

- accompagné par les professionnels permanents de l'A.D., l'engagement volontaire, ponctuel ou régulier des bénévoles, dans les différents registres d'intervention ou de production du Mouvement est indispensable à l'existence de celui-ci !
Une Ambition
Contribuer à ce que tous les enfants puissent disposer d'un espace éducatif spécifique de qualité durant leur temps libre, en relation avec l'école et à la famille.

Les Francas veulent ainsi participer à la formation d'individus les plus libres et les plus responsables possibles dans la société la plus démocratique possible.

Ils diffusent l'idée selon laquelle « il faut tout un village pour éduquer un enfant » (proverbe africain) et donc favorisent l'élaboration et la mise en œuvre de projets locaux partagés entre tous les acteurs d'un territoire contribuant à définir et construire la Place de l'Enfant.
Une Conception de l'Education
L'Education, c'est l'ensemble des influences d'origines et de natures diverses qui s'exercent volontairement ou non sur l'individu et que l'individu exerce sur l'environnement, et qui, en se conjuguant, contribuent au développement de sa personne.

De ce fait, l'éducation est globale et continue.

L'action éducative des Francas se fonde donc sur cette nécessaire globalité de l'Education et sur la volonté d'agir pour une convergence d'actions entre la famille, l'école et tous ceux qui interviennent dans les différents temps de la vie des enfants et des jeunes y compris durant leur temps libre.

L'engagement individuel et responsable dans les actions collectives reposant sur la solidarité entre individus et l'exercice de la citoyenneté de chacun, constituent des repères éducatifs fondamentaux pour chacun des « éducateurs » agissant avec, pour et dans les entités Francas.
Les Repères, Les Valeurs
Les repères

Les Francas ont :

- un champ d'action : l'action éducative dans le temps libre des enfants et des adolescents - les actions et les dynamiques visant à améliorer les interventions des différents co-éducateurs agissant auprès de l'enfant dans le cadre, notamment, des loisirs éducatifs, en lien avec les pôles école et famille,

- un champ de revendication et de mobilisation : l'action éducative, sociale et culturelle,

- une perspective : "Permettre l'émergence de l'Homme et du Citoyen le plus libre et le plus responsable possible dans la société la plus démocratique possible".

Les Francas se revendiquent de l'Education populaire. Le parti pris de conduire l'action éducative à partir de formes collectives d'accueil et d'animation des enfants et adolescents, est en conformité avec la conception qu'ils ont du "vivre ensemble" et constitue le moyen qui en facilite son apprentissage.

Participer à l'éducation (globale et permanente, volontaire ou non) par l'action éducative maîtrisée et finalisée, ne peut s'envisager sans avoir préalablement exprimé l'idée que l'on se fait de l'Homme et des relations sociales dans lesquelles il est appelé à se projeter. Cela suppose, a minima, l'expression d'une perspective globale de société.

"L'éducation, c'est l'ensemble des influences d'origines et de natures diverses qui s'exercent volontairement ou non sur l'individu ou que l'individu exerce sur son environnement et qui, en se conjuguant, contribuent au développement de sa personne. De ce fait l'éducation est globale et continue."

Cette conception de l'éducation implique :

- l'impossibilité de dissocier l'éducatif du social et du culturel,
- l'importance du temps libre dans l'éducation,
- la nécessité d'une collaboration de tous ceux qui, à un titre ou à un autre, interviennent dans l'éducation des enfants et des adolescents.

Quatre exigences caractérisent, pour les Francas, cette perspective :

- Une démocratie fondée sur le respect et la mise en œuvre des Droits de l'Homme et du citoyen et notamment les Droits de l'Enfant.
- Une économie au service de l'Humain.
- Une société tournée vers l'avenir et porteuse de progrès pour tous les hommes.
- Une société qui considère l'Éducation comme moteur de liberté, développement et de progrès Humain.

Avec les enfants, les jeunes et l'ensemble des co-éducateurs, l'enjeu consiste à contribuer à l'émergence d'espaces temps spécifiques de qualité permettant l'accès de tous les enfants à des pratiques qui contribuent à la construction de leur personnalité et l'accès à leur autonomie.

Après avoir successivement impulsé les concepts et les formules de Centres Aérés (dans les années 60) puis de Centres de Loisirs, de Maisons de l'Enfance, de Plaines de Jeux, d'Ecole Ouverte, de Centre de Loisirs Associé à l'Ecole (C.L.A.E.), les Francas ont développé au cours de la fin des années 2000, l'idée d'accueil éducatif sur les territoire de vie des enfants.

« Il faut tout un village pour éduquer un enfant » dit un proverbe wolof. Les Francas ont ainsi la volonté de faire partager au plus grand nombre cette ambition et de construire progressivement et concrètement la "Place de l'Enfant" avec tous ceux que cela concerne. Tel est le projet Francas, fondé sur des valeurs telles que l'humanisme, la démocratie, la liberté, la solidarité, la laïcité, la paix...

Les valeurs

Quant aux valeurs auxquelles se réfèrent les Francas, elles émergent de l'expression de leurs mots d'ordre, de leurs orientations et de leur finalité :

L'humanisme
Le respect de l'humain se traduit par la reconnaissance de la personne -y compris celle de l'enfant- en tant qu'individu singulier mais aussi en tant qu'être social. Affirmée dès l'origine, à travers la primauté accordée aux enfants et aux adolescents : "Il faut se tourner vers l'enfance l'âge où tout se détermine", cette valeur première est confirmée au fil des ans dans les textes de Congrès et les multiples résolutions : " Les Francas s'attachent à favoriser, dès l'enfance, le développement de la personne, tant dans sa dimension individuelle que dans sa dimension sociale et, pour ce faire, cherchent à développer les potentialités dont la personne est porteuse" (Congrès de Rennes).

La démocratie
Elle est liée à l'égalité en dignité et en droits. Elle donne des droits à chacun mais elle crée des devoirs, le premier d'entre eux consistant à respecter les droits des autres. Elle donne à chacun le pouvoir de participer aux décisions collectives. Elle se nourrit d'une citoyenneté active dont elle favorise l'exercice. En France, elle s'incarne institutionnellement dans la République. La découverte de la démocratie et son apprentissage, passent par la découverte et l'exercice progressif de la citoyenneté par, notamment, les enfants et les adolescents.

La liberté
La liberté, dans l'absolu, c'est la possibilité pour l'individu d'agir sans contrainte. En réalité, la liberté n'est toujours que relative, l'égalité supposant que chacun respecte la liberté des autres : liberté/égalité/fraternité sont les trois volets indissociables du triptyque républicain. L'autonomie c'est l'absence de dépendance ; c'est en fait la capacité de l'individu à se déterminer lui-même. Condition nécessaire à l'exercice de sa liberté, l'autonomie est une conquête progressive qu'il faut permettre et accompagner dès l'enfance pour assurer à chacun l'exercice de sa liberté dans le respect de la liberté des autres.

L'égalité
Tous les individus ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Cependant, la diversité des goûts, des intérêts, des capacités et des compétences est inévitable ; elle est même souhaitable. Reste que chacun, quels que soient son âge, son sexe, ses potentialités, son origine ou sa situation sociale, doit avoir toutes possibilités de vivre dignement. Les Droits de l'Homme et de l'Enfant sont à la fois des objectifs à atteindre et des principes à respecter. Ils constituent des contenus de l'action éducative dont ils doivent inspirer les conditions et les méthodes.

La solidarité
La solidarité c'est la volonté d'interpréter positivement l'interdépendance des individus et des groupes humains : elle implique la réciprocité et s'exprime par l'échange, l'entraide et le partage des connaissances comme des richesses. Elle s'apprend par des pratiques collectives.

La laïcité
La laïcité est une valeur liée au respect mutuel. La laïcité va au-delà de la tolérance : elle invite à comprendre et non seulement à admettre. Elle impose cependant de lutter contre toute atteinte à l'intégrité des personnes et contre toute idéologie contraire aux droits de l'Homme et de l'Enfant. La laïcité a bien entendu une dimension institutionnelle : elle est inscrite dans la Constitution française. Elle a aussi une dimension éthique et déontologique : elle se traduit dans les comportements et les attitudes. Elle définit les caractéristiques et les comportements relatifs à la sphère publique et à la sphère privée. Elle a enfin une dimension éducative : elle implique de respecter l'éduqué tout en exigeant de lui les efforts indispensables au développement de son autonomie.

La paix
Entre des individus, des groupes ou des nations, des difficultés relationnelles peuvent à tout moment surgir. Rechercher la paix, c'est d'abord apprendre à repérer les désaccords pour tenter de les réduire et de résoudre le plus tôt possible les problèmes qui peuvent être sources de difficultés ; c'est ensuite apprendre à gérer pacifiquement les conflits qui peuvent se déclarer. Ce qui souligne l'importance du respect mutuel et de la connaissance des autres, et renvoie à la laïcité. Connaître les autres est un enjeu des échanges internationaux organisés à partir des Centres de Loisirs, points d'animation ados ou jeunesse...